Les plus beaux sites pour randonner dans les Hautes Vallées

Plateau d’Emparis, La Grave

Vaste et vallonnée, le plateau d’Emparis invite à l’évasion de l’esprit. La pente douce de ce plateau herbeux s’oppose aux faces nord spectaculaires : la Meije, le Râteau et les glaciers.

Randonneurs, plateau d'Emparis
Emparis ©Michel Ducroux

Tout le long vous serez aux premières loges pour admirer les couloirs et les langues de glace qui s’étendent entre le glacier de la Girose et le fond de la vallée. Au bout, les lacs Lérié et Noir miroitent tous ces splendeurs.

Le GR 54 traverse le plateau, de Besse en Oisans au Chazelet. Le grand tour du plateau d’Emparis, par le vallon de la Buffe, peut se faire en une belle mais bien longue journée ou en mode plus cool avec une ou même deux nuits en route. Le détour par le Pic du Mas de la Grave (3020 m) offre un magnifique panorama à 360° sur les massifs de la Meije et des Grandes Rousses ainsi que sur les aiguilles d’Arves et du Goléon.

Suggestion de randonnées:

  • Les lacs Lérié et Noir + 750 m, 17 km, 5 – 7 h
  • Le grand tour du plateau par le vallon de la Buffe + 750 m, 21 km, 7 – 9 h

Parc des Ecrins, La Grave

Le parc national se découvre en marchant. Les sentiers de randonnée partent du col du Lautaret ou d’Arsine – Pied du Col. Une fois le premier raidillon franchi, le plan de l’Alpe de Villar d’Arène se dévoile dans toute sa splendeur paisible. Une rivière turquoise dessine de grandes courbes dans une prairie fleurie, les marmottes se prélassent au soleil et les sommets enneigés complètent le tableau.

Longez l’eau qui se mue en torrent rapide bien avant l’arrivée à Valfourche. Là où la vallée se divise il faudra choisir entre la moraine qui mène vers le lac et le refuge du Pavé ou le sentier des sources.

L’autre option, c’est de suivre le GR54 à travers un vallon idyllique jusqu’au col d’Arsine pour taquiner la haute montagne au pied des sommets jumeaux des Agneaux. Les imposantes moraines des glaciers du cirque d’Arsine cachent un lac glaciaire aux eaux gris laiteux.

Lac d'Arsine, Parc National des Ecrins
Lac d’Arsine©Thibaut Blais

Suggestions de randonnées:

  • Col d’Arsine +450 (au départ du Lautaret) /+800 m (au départ d’Arsine), 19 km, 6 – 7 h
  • Sources de la Romanche + 500 m, 15 km, 5 – 6 h
  • Lac et refuge du Pavé + 1150 m, 21 km, 8 – 9 h

Trouvez votre itinéraire de randonnée à la journée dans le parc sur le portail Rando Ecrins : rando.ecrins-parcnational.fr

Prévoyez votre randonnée itinérante avec le site Grand Tour des Ecrins :www.grand-tour-ecrins.fr

Haute Vallée de la Clarée

Lac Long ©M. Ducroux
Lac Long ©M. Ducroux

Cette haute vallée est un coin unique de calme et de charme où le mot bucolique retrouve ses origines. Au fil de l’eau limpide de la Clarée, les prés fleuris sont parsemés d’anciens chalets d’alpage aux murs en pierre et aux pignons en bois joliment vieilli.

Au-dessus du mélézin surgissent crêtes et sommets à parois escarpées dont la douceur des bords de la Clarée atténue l’austérité. Montez vers les nombreux lacs qui reflètent tous ces pics à pic aux allures de Dolomites ou optez pour un des cols qui mènent aux vallées voisines.

Lac Laramon, Les Cerces
Lac Laramon, Les Cerces ©Michel Ducroux

Le massif des Cerces est le repaire des bouquetins, friands de soleil et de falaises. Vers les cols il y a toujours une chance de les croiser. Au col des Muandes vous basculerez vers la vallée étroite et le massif du Thabor.

Suggestions de randonnées:

  • Sentier des Cascades (Névache à Laval) + 450 m, 10 km, 4 h (si retour par la navette de la haute vallée, circule de mi-juillet à fin août)
  • Col du Chardonnet, + 800 m, 12 km, 5 – 6 h
  • Col des Muandes, + 885 m, 15 km, 6 – 7 h
  • Tour des Cerces, +1250 m, 17 km, 8 – 9 h (attention aux névés en début de saison)

Vallée Étroite, Clarée

Vallée étroite ©Aurélien Papa Wildspot
Vallée étroite ©Aurélien Papa Wildspot

Au pied du majestueux Mont Thabor, vous découvrirez une vallée aux accents italiens : la signalisation, le téléphone et les habitants sont italiens, même si tout le monde nous affirme que nous sommes bel et bien en France. Une petite marche facile permet d’admirer l’étonnante couleur du Lac Vert.

Au retour, arrêtez-vous aux refuges pour goûter aux saveurs italiennes. Aux confins de la Savoie et de l’Italie, le mont Thabor offre un impressionnant point de vue à 360°. Ce sommet, qui culmine à 3178 m, ne présente pas de grande difficulté technique et reste accessible à beaucoup de mollets. Attention toutefois aux névés qui peuvent rester tard dans la saison.

Suggestions de randonnées:

  • Lac Vert + 70 m, 1h
  • Mont Thabor + 1400 m, 8 – 10h (attention aux névés tardifs)

Vallée des Fonts, Izoard

Derrière le village de Cervières, la vallée des Fonts est une perle paisible au patrimoine préservé. Plusieurs petits hameaux d’alpages à l’architecture traditionnelle se succèdent le long de la Cerveyrette.

Au bord du torrent, le marais de Bourget abrite une flore exceptionnelle. Sur le versant nord, un magnifique mélézin invite à l’exploration. Au-delà, la réserve du Lasseron offre refuge à de nombreux chamois. La randonnée vers le lac des Cordes démarre par une montée sous les mélèzes avant de trouver le lac au cœur des alpages verdoyant.

Sur les crêtes du versant sud se trouve le Mont Chenaillet, une curiosité géologique unique qui offre une vue époustouflante de l’Italie à la France. Au pied du sommet, plusieurs lacs sont des agréables buts de randonnée : les lacs des Sarailles, Noir, Roséou, Gignoux et Rocher Renard

Suggestions de randonnées:

  • Lac des Cordes +500 m, 6 km, 3 – 4 h (+150 m et une heure pour la boucle du col des Marsailles)
  • Le mont Chenaillet et ses lacs +750 m, 10 km, 5 – 6 h

Bois des Ayes, Izoard

Bois des Ayes © M. Ducroux
Bois des Ayes © M. Ducroux

Le Bois des Ayes, au-dessus de Villard Saint Pancrace, est une des plus belles cembraies de France avec quelques arbres vieux de 600 ans. Une cembraie est une forêt où le pin cembro domine. De nombreuses espèces d’oiseaux l’apprécient pour la richesse de ses sous-bois, pour les pignons nutritifs du pin cembro et pour la présence de vieux arbres à cavités.

Peut-être aurez-vous la chance d’apercevoir la petite chouette Chevêchette en vous promenant entre les vieux troncs. Le Bois des Ayes est à la fois une réserve biologique forestière et un site Natura 2000 classé en Zone de Protection Spéciale pour les Oiseaux. On y compte 87 espèces d’oiseaux dont une dizaine d’espèces rares. En automne, l’eau turquoise du lac d’Orceyrette forme un magnifique contraste avec le mélézin doré.

Suggestions de randonnées:

  • Lac d’Orceyrette et les Chalets de la Taure, + 350 m, 8 km, 3h30
  • Col des Ayes + 760 m, 8 km, 5 – 6 h

Avant de partir:

Choisissez un parcours adapté à votre condition physique et à vos compétences. En montagne, il faut toujours partir équipés : eau, encas, protection soleil, vêtements chauds et contre la pluie, bonnes chaussures de marche. Le temps peut changer brusquement. Sur certains parcours, et sur la plupart par mauvaise visibilité, il faut savoir s’orienter à l’aide d’une carte. N’hésitez pas à faire appel aux professionnels de la montagne pour la découvrir en toute tranquillité.

Quelques idées pour enrichir l’expérience avec des connaissances

Parc National des Ecrins:
Centre d’accueil du parc au col du Lautaret : ouvert du 15 juin au 15 septembre de 10h à 18h
Rencontres avec un garde du parc : tous les mardis des vacances d’été à 17h au centre d’accueil du Parc National des Ecrins au col du Lautaret.

Jardin du Lautaret, col du Lautaret :
Plus de 2000 plantes des massifs montagneux du monde entier sont rassemblées dans ce jardin à 2100 m d’altitude. Ouvert de début juin à début septembre, tous les jours de 10h à 18h.

Maison de la Géologie, Puy Saint André :
L’histoire de la formation de l’océan alpin, de la chaine des Alpes et maints autres phénomènes géologiques vous sont racontés. Ouvert tous les après-midi pendant les vacances d’été.

Téléphérique des Glaciers de la Meije, La Grave :
Montez à 3200 m d’altitude pour admirer les glaciers de prés. Grotte de glace et parcours glacier à 3200 m, parcours paysages et géologie à 2400 m (mise en place des parcours prochainement). Ouvert de mi-juin à mi-septembre.

Les accompagnateurs en montagne vous raconteront la montagne en marchant. Consultez nos sites web pour trouver leurs coordonnées.

Sentiers thématiques

Sentier Sauvage & Comestibles, Pied du Col
  • Promenades ethnobotaniques de La Grave : un sentier Sauvages & Comestibles (Pied du Col) et un sentier Sauvages & Médicinales (La Grave) vous permettent de découvrir les propriétés des plantes ainsi que l’usage qu’en faisaient les gens autrefois. Libre accès. Documentation au Bureau d’Information Touristique de La Grave.
  • Sentier botanique de Villard-Saint-Pancrace
  • Parcours patrimoine autour de Névache : découvrez les cadrans solaires, le four banal, les chapelles et la maison névachaise.
  • Sentier des granges, vallée Étroite : découvrez l’histoire de cette vallée franco-italienne.
  • Sentier d’interprétation autour du lac du Goléon, La Grave : apprenez plus sur le lac, le marais, la géologie et le pastoralisme.
  • Sentier d’interprétation du Parc National des Ecrins, col du Lautaret : vous fait découvrir la faune, la flore et la géologie.
  • Sentier géologique du mont Chenaillet, Cervières

Toutes les informations pratiques pour votre séjour sur:
La Grave
La Clarée
L’Izoard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s