10 idées pour une journée en famille réussie

Les vacances,  c’est se retrouver en famille et avoir du temps pour vivre des expériences / découvrir ensemble. Lâchez les écrans pour profiter de l’instant au cœur d’une nature préservée et offrir des souvenirs à toute la famille/ et créer des souvenir pour toujours.

1. Auprès de mon âne, je marchais heureux !

Les enfants adorent faire des balades avec un copain poilu. Alors n’hésitez pas à faire découvrir la montagne à vos bambins, accompagnés par un âne, un cheval, un chien de traineau ou même d’un lama. Choisissez votre compagnon et partez à l’aventure !

Informations pratiques :
Ânes O Montagnes : www.anesomontagnes.com
Nanook, chiens de traineaux : www.traineau-nanook.fr
La Cavale des Prés : www.lacavaledespres.fr
La ferme de Claire :
www.la-joie-de-vivre.fr

2. Un pique-nique ou un bivouac en bord de lac

Une première randonnée, une balade facile pour les enfants tout en alliant une vue magique avec un bord de lac, c’est ce que l’on vous propose. Les Hautes Vallées regorgent de lacs et certains sont accessibles en moins d’une heure de marche. Prenez dans votre sac un pique-nique, casquettes, lunettes, vestes de pluie (au cas où…) et c’est parti pour une journée magique en montagne ! Prenez le temps d’observer les fleurs à côté du sentier et les marmottes qui vous salueront tout au long du trajet.
Arrivé en haut, trempez les pieds dans l’eau revigorante du lac avant de profiter d’un pique-nique en famille.

Pour un souvenir encore plus mémorable, monter la tente et le sac de couchage pour bivouaquer au bord du lac et prendre le temps de contempler le coucher de soleil qui reflète dans le lac. Attention, pensez à prendre des vêtements chauds, les soirées restent fraiches en altitude !

Quelques indications de temps de marche :
Lac de l’Orceyrette (Villard-Saint-Pancrace) : Accessible en voiture sur piste (non goudronnée).
Lac du Pontet (Villar d’Arène) : Accessible en 15 minutes
Lac Vert (Vallée Etroite – Névache) : Accessible en 45 minutes
Lac long (Haute Vallée de la Clarée) : Accessible en 1h15

3. Passer une nuit en refuge

©Thibault_Blais refuge du chardonnet

Offrez une expérience magique à vos enfants, dont ils se rappelleront quelques années et seront fiers de raconter à leur retour de vacances : Passez une nuit au cœur de la montagne dans un refuge douillet. Plusieurs refuges des Hautes Vallées sont accessibles en moins de deux heures de marche ! Ils offrent une ambiance chaleureuse et une découverte fantastique qui constituent un bel objectif pour l’ascension.

Profitez de la nuit qui tombe pour vous allonger dans l’herbe et contempler les étoiles tous ensemble !

Côté Clarée :
7 refuges sont accessibles entre 5 minutes de marche et 1h30 de marche : Refuge de Buffère, refuge du Chardonnet, refuge de Ricou, refuge de Laval, refuge des Drayères, refuge I Re Magi, refuge Terzo Alpini
Retrouvez tous les refuges sur : www.refugesclareethabor.com
Côté La Grave :
Refuge Chancel (1h à partir de la gare intermédiaire du Téléphérique des Glaciers de la Meije) : www.refuge-chancel.com
Refuge du Pic du Mas de la Grave (1h30) : www.refugedupicdumasdelagrave.fr
Refuge de Chamoissière (1h30) : www.refugedechamoissiere.fr
Refuge de l’Alpe de Villar (1h30) : www.refugealpedevillardarene.fr
Refuge du Goléon (2h) : www.refugedugoleon.fr
Côté Izoard :
Refuge Napoléon (5 minutes de marche) : www.refuge-napoleon-col-izoard.fr

4. Côtoyer les animaux de la ferme

Venez découvrir en famille la vie d’agriculteur en montagne, à la maison des Bêtes à Laine. Cette ferme pédagogique vous racontera la vie du troupeau et du berger dans la vallée de Cervières.
Ils vous feront également découvrir « la laine dans tous ces états » : de la tonte à la confection des pelotes pour des tricots tout doux.
www.lamaisondesbetesalaine.com

Vous souhaitez vivre un réel dépaysement ? Allez découvrir les lamas de la ferme de Claire, simplement en passant au bord de leur parc ou en participant à une visite ou vos enfants pourront même filer la laine de ces équidés pas comme les autres !
www.la-joie-de-vivre.fr

Et pourquoi ne pas accompagner le troupeau de chèvres de la ferme des Molières pour une balade champêtre pleine de découvertes (du 15 juillet au 15 août à 15h). Céline et Martin vous emmènent à travers champs afin de vous faire découvrir leur activité, leur amour pour leurs animaux et leurs fromages.
www.facebook.com/la-ferme-des-molieres/

5. Monter à plus de 3200 m et visiter la grotte de glace

Téléphérique des Glaciers de la Meije
Téléphérique des Glaciers de la Meije ©Aurélien Papa Wildspot

Une journée grandiose au cœur d’un glacier vous attend avec la découverte de la grotte de glace, en haut du téléphérique de la Grave, à 3200 m d’altitude. Une grotte creusée et sculptée au cœur du glacier mérite le détour et le succès est garanti ! Complétez votre journée avec un arrêt à la gare intermédiaire à 2400 m où la pelouse invite au repos, avec une vue sublime sur la Meije, ses glaciers et le paysage qu’ils ont creusé. Des jeux d’équilibre, un petit mur d’’escalade et une tyrolienne feront le bonheur des petits, les hamacs seront au goût des grands.
www.la-grave.com

6. Jouer et découvrir les petits secrets de Névache

Sur Névache, patrimoine rime avec ludique et plein air ! Faites découvrir les secrets de Névache à vos enfants à l’aide du « Koikeou », un jeu de piste qui ravira vos enfants entre 4 et 12 ans avec à la clé, une petite surprise !
En vente à 2€ au bureau d’information touristique de Névache

7. Devenir incollable sur les pierres et roches

Le collet vert, mont Chenaillet
Le collet vert, mont Chenaillet ©Michel Ducroux

Grâce à la Maison de la Géologie, à Puy-Saint-André, les pierres et les roches n’auront plus de secrets pour vos enfants ! Partez sur le terrain avec un accompagnateur pour entrer dans les entrailles d’une mine paysanne de charbon, ou partez à l’ascension d’un ancien volcan sous-marin…. A 2650 m d’altitude !
Vous pouvez aussi profiter de différents ateliers dédiés aux enfants. Laissez parler leur créativité avec des pierres : création de cristaux, d’arbre au feuillage de pierre, ou laissez-leur assouvir leur soif de savoir : reconnaissance des pierres, découverte des volcans, voyage dans le temps…
www.maisondelageologie.fr

8. Découverte de la faune des Alpes

©Thibault_Blais

Venez découvrir la faune des Alpes : Partez balader avec les marmottes, courir derrière les papillons ou contempler au loin chamois et bouquetins… Quoi de mieux pour illuminer le regard de vos enfants ?

Quelques sites particulièrement propices à l’observation des marmottes :
– Autour de la petite colline Serre Orel au col du Lautaret
– Le long du GR54 en direction de l’Alpe de Villar
– A Laval, dans la haute vallée de la Clarée

Pour en savoir encore plus, venez visiter le centre d’accueil du Parc des Ecrins, au col du Lautaret : Animaux naturalisés, expositions et projections de films.
Tous les mardis de juillet et août à 17h  vous pouvez profiter d’un temps d’échange avec un garde du parc sur différents thèmes : les plantes de montagne, le gypaète, le chamois, la marmotte, le lièvre, les glaciers, les vautours et les invertébrés.Pour en savoir encore plus, venez visiter le centre d’accueil du Parc des Ecrins, au col du Lautaret : Animaux naturalisés, expositions et projections de films.
Centre d’accueil du Parc des Ecrins, col du Lautaret : 04 92 24 49 74
Ouvert de mi-juin à mi-septembre, tous les jours de 10h à 18h

9. Cuisine et cueillette sauvage

Pour une fois on a le temps, alors on va se faire une petite soupe aux herbes sauvages, ramassé par nos soins, ou cueillir quelques orties pour les pâtes de ce soir. Les orties, ça pique, vous dites ? Oui, mais cuites elles ne piquent plus et avec un peu d’oignon et de lardons c’est drôlement bon ! Munissez-vous de ciseaux et gants de vaisselle. Ne prenez que les petites jeunes ou alors la tête des vieilles, puis lavez-les soigneusement. Faites revenir oignons et lardons dans une casserole, rajoutez les feuilles d’orties et laissez réduire. Rajouter ensuite un peu de bouillon et faire cuire une dizaine de minutes à feu doux. Garnissez vos pâtes – et hop, le tour est joué. Vous faites le plein de fer et de minéraux – d’une pierre deux coups !

Attention : ne ramassez que les plantes dont vous êtes absolument sûre.

Glanez quelques idées sur le parcours ethnobotanique Sauvages et Comestibles au Pied du Col, Villar d’Arène. Carte du parcours, livret-jeu et petit guide ethnobotanique au Bureau d’Information Touristique de La Grave.

10. C’est moi le guide !

Lors de notre prochaine balade en famille, c’est moi qui porte la carte, la vraie de l’Institut National Géographique avec les courbes de niveau, les cours d’eau, les sentiers en pointillé et peut-être un lac à la clé. Je la tiens toujours orienté, ça m’évite de perdre le nord. J’observe le parcours minutieusement – sur la carte et en vrai. A chaque passage d’un point de repère –  un embranchement de sentiers, un pont, une maison – je déplace mon pouce pour bien me rappeler où j’étais.

Je ne voudrais surtout pas louper ma pause de midi, alors j’essaie de trouver l’heure solaire à l’aide de ma montre et la boussole.

Retrouvez toutes les infos pratiques sur : www.hautesvallees.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s