La saison dorée – Les Hautes Vallées – La Grave, la Clarée, l’Izoard aux couleurs de l’automne

La saison à peine terminée, l’été laisse sa place à l’automne : les mélèzes flamboyants ne manqueront pas de charmer les photographes et amateurs de beaux paysages. Venez saisir la trace de ces instants magiques… Certains pourraient ne pas vous croire !

Le Mélèze : Un drôle de conifère

Ce conifère appelé « Chêne des Alpes » peut atteindre 40 m de haut, et pousse jusqu’à 2400 m d’altitude. Un conifère bien particulier, puisqu’il est le seul à perdre ses aiguilles à l’automne. Les aiguilles sont d’abord d’un jaune d’or, puis rousses avant de tomber au sol où elles créent un tapis moelleux.

Les plus beaux spots pour admirer la saison d’or

La Haute Vallée de la Clarée

Entre ombres et lumières, profitez des belles journées pour des balades le long de la Clarée, de Val-des-Prés jusque dans le fond de la Clarée avec une pause à l’emblématique cascade de Fontcouverte. Ces forêts de mélèzes conviennent parfaitement à de nombreuses espèces. Vous pourrez donc y observer des pinsons, becs-croisés, pipits, chamois, chevreuils, cerfs et tétras-lyre qui s’y abritent.

Le Mélezin et le lac de l’Orceyrette

Le sous-bois du Mélézin (forêt de mélèzes), riche et varié, nourri de lumière et humus, vous offre un moment de contemplation jusqu’au lac de l’Orceyrette, où d’un seul coup, on se sent dans les contrées lointaines du Canada. Ce lac est prisé des photographes pour les rousseurs qui se reflètent dedans.

Le Col de l’Izoard

Ce majestueux col, marqué par les plus grands coureurs du Tour de France est un incontournable des Hautes Vallées, notamment l’automne, avec les couleurs dorées qui illuminent les sommets alentours. Alors osez gravir ce sommet à vélo pour les plus sportifs ou en moto et en voiture !

La Vallée Étroite

Un petit coin d’Italie en France, bienvenue en Vallée Étroite ! Entre le bleu du ciel, l’orangé des mélèzes, le blanc des sommets déjà enneigés et le vert émeraude du lac blotti au cœur de cette vallée, elle offre une explosion de couleurs.

Au pied de la Meije

Au pied de la Meije vous pouvez admirer le contraste entre la haute montagne et les dorures des alpages et de la forêt.  Dès les premières gelées la neige saupoudre les hauts sommets et les glaciers, tandis que mélèzes et bouleaux s’habillent en couleur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s