L’hiver à allure nature dans les Hautes Vallées – La Grave, la Clarée, l’Izoard

©T.Blais

Dans les Hautes Vallées, l’hiver se vit au rythme de la nature, loin des grandes stations et de la foule, en prenant le temps de savourer le moment et en respectant la montagne, car c’est elle qui définit les règles du jeu. Les Hautes Vallées, c’est le freeride et le
ski alpinisme à la renommée internationale vers les glaciers de la Meije et la randonnée
à ski ou en raquettes à travers les grandes étendues vallonnées et panoramiques du plateau d’Emparis, au col du Lautaret ainsi que vers la haute vallée de la Clarée aux ambiances hors du temps et la vallée étroite aux accents italiens.
A La Grave, la Clarée et l’Izoard, vous trouverez des itinéraires de randonnée adaptés à tous les niveaux, que vous partiez à ski ou à raquettes.
Les Hautes Vallées, c’est aussi des itinéraires nordiques partagés vers des sites naturels grandioses ainsi que cinq domaines nordiques avec des pistes paisibles au pied des sommets – entre rivières, mélézins et hameaux traditionnels.

Note de sécurité : La randonnée hivernale n’est pas sans risque. Prenez en compte la météo et le risque d’avalanche. N’oubliez pas le trio DVA-pelle-sonde. Pour faire vos traces en toute sérénité, n’hésitez pas à faire appel aux professionnels de la montagne pour votre sortie.

Le ski de randonnée

Vous aimez vous lever à l’aube quand les sommets sont encore bleutés, renouer avec la nature dans la solitude du grand blanc ou bronzer au soleil de l’après-midi, le dos contre un mur de pierre ? Dans les Hautes Vallées, vous trouverez des itinéraires de randonnée adaptés à tous les goûts, que vous soyez débutant ou expert à la matière.

  • La Grave : Signal de La Grave (+ 666 m). Petit sommet avec une vue de 360° des Grandes Rousses aux Agneaux et à la Meije
  • La Clarée : Crête de l’Echaillon (+ 1040 m). Entre les vallons de Cristol et de Buffère, cette crête offre une vue improbable sur les massifs italiens et sur la Barre des Ecrins.
  • L’Izoard : Le col des Ourdeïs (+ 675 m) – Beau cirque à deux pas du célèbre col de l’Izoard et sur la frontière avec le Queyras.

Nordique idyllique

Imaginez-vous vous élancer sur une piste veloutée, vous étirer à chaque coup de bâton, vous immerger dans le calme d’un cadre où chalets d’alpage et chapelles emmitouflés de neige se suivent, avec comme seul bruit les gargouillis des rivières et torrents.

  • Cervières / Izoard : 42 km de pistes entre le charme intemporel de la vallée des Fonts et le grand plateau ensoleillé du Laus.
  • Névache : 45 km de pistes dans un cadre naturel préservé entre forêt de mélèze et plaines enneigées.
  • Val-des-Prés / Les Alberts : 25 km de pistes aux trousses du médaillé olympique Richard Jouve.
  • Villar d’Arène / Pays de la Meije : 10 km de pistes aux côtés des chamois, hermines et lièvres blancs, sur le seuil du parc national des Ecrins.
  • Villard-Saint-Pancrace : 36 km de pistes à deux pas de Briançon avec une belle vue sur la vallée de la Durance.

Les itinéraires nordiques partagés

A fond dans les vallées d’alpage protégées, au patrimoine architectural et naturel unique de la haute vallée de la Clarée ou de la vallée des Fonts ? Ou alors à pied ou à ski sur la frontière italienne ? Ou bien tenter l’expérience rare de gravir le col de l’Izoard en ski de fond ?
Ces itinéraires partagés sont damés (occasionnellement pour certain), permettant d’atteindre des sites grandioses en pleine nature et peuvent être parcours à ski de fond, à raquettes à neige ou même à pied quand les conditions le permettent.

  • Haute vallée de la Clarée – 18 km A/R
  • Col de l’Echelle – 10 km A/R
  • Col de l’Izoard – 16 km A/R
  • La vallée des Fonts – 24 km A/R
  • Le Laus – Les Oules – 6 km A/R
  • Val-des-Prés – Plampinet – 10 km A/R
  • Clot des Prés, Villard-Saint-Pancrace – 12 km
  • Villar d’Arène – 8 km

La randonnée nordique

Une pratique très répandue dans les montagnes scandinaves mais peu connue en France, qui se situe entre le ski de fond et le ski de randonnée.
Alors que le fondeur glisse sur les pistes damées, le randonneur nordique évolue en terrain naturel de pente faible à modérée, avec des skis plus larges et munis de carres. C’est le ski des grandes aventures vallonnées, des hauts plateaux et des vallons boisés.

Zoom sur la Haute Route des Escartons : Un itinéraire qui relie le Queyras à la Clarée en passant par Cervières. 115 km en traversant le col de l’Izoard, point le plus haut de l’itinéraire, puis traversant côté italien par le col Chabaud ou le col Bousson pour se retrouver dans la vallée de la Clarée. Prolonger votre itinérance et partez à la découverte des refuges de la haute vallée de la Clarée.

Raquettes à neige

Envie d’une activité qui concilie fun, sport et découverte ? A vous les raquettes ! Tout le monde peut en profiter car elle ne requiert ni technique, ni condition physique particulière pour une immersion dans des paysages sauvages et préservés.

A la journée, ou en itinérance sur plusieurs jours, de refuge en refuge dans la vallée de la Clarée.
Le petit tour de la Clarée en 4 jours : Sillonnez la haute Clarée en commencant par la découverte des refuges de Buffère, Chardonnet et de Laval, des lieux pleins de charme. Ce circuit peut être fait à ski de randonnée ou à raquettes. Les étapes dons de difficulté moyenne, sauf si vous décidez d’allonger les journées en vous rendant au cols qui surplombent les refuges.
Plus d’infos : http://www.refugesclareethabor.com

Ski Alpinisme

Pour les alpinistes dans l’âme et les skieurs de pente raide, le choix est vaste du côté du Parc National des Ecrins et des glaciers de La Grave. Parmis les joyaux des faces nord, on compte le Tour de la Meije, sommet mythique de 3983 m, et les Enfetchores, qui offrent des paysages grandioses de haute montagne et du terrain varié : couloirs, brèches, glaciers et refuges haut perchés.
Plus d’infos : http://www.tourdelameije.com

Débuter en freerando

Pourquoi ne pas commencer par les remontées et finir en beauté ?
A la petite station du Chazelet, vous gagnerez du dénivelé pour la montée au Gros Têt.
Sur le versant ensoleillé, le plateau d’Emparis, vaste et vallonné, oppose sa douceur au royaume de glace d’en face – glaciers, couloirs et falaises à admirer en toute tranquillité.
Avec un petit coup de pouce de la part des Téléphériques des Glaciers de la Meije, votre point de départ se situera à 3200 m, ainsi votre première approche au ski de randonnée se fera en haute montagne, sur le glacier de la Girose, où la vue s’étend du Vercors au Mont Blanc. Au col du Lautaret, il y a de la neige de novembre à mai, pour le plus grand plaisir des randonneurs qui chaussent les skis avant l’heure. Grâce à la route qui grimpe jusqu’à 2056 m, vous prenez d’abord de la hauteur sans sueur, pour grimper ensuite dans le massif du Combeynot, vers le col des Clochettes ou le col du Laurichard.

Sur les traces de la faune Sauvage

Nous quittons la trace pour faire la nôtre parmi celles des autres promeneurs des sous-bois. Nous nous imaginons naturalistes en sillonant la forêt à la recherche d’indices.
Le lièvre est passé par là en bondissant d’un côté et de l’autre. Sauriez-vous reconnaître son empreinte ? D’abord il est parti à droite, sous un bouleau, il a fait le tour du mélèze, puis ce petit malon est revenu sur ses pas. Le but du jeu, c’est bien de nous embrouiller. Il tient à sa tranquilité pour la sieste.
Le renard a été au rendez-vous aussi. Se sont-ils croisés pour un « bonne nuit »? Non, ces deux là ne sont guère amis.
Et qui a rongé l’écorce de toutes les jeunes pousses des parages ? Petit ou grand, patte ou sabot, crotte ronde ou plutôt longue ? C’est un vrai travail d’enquêteur !

Un peu perdu ? Faites le tour des traces raquettes au pied avec les accompagnateurs en moyenne montagne ou en sortie traces avec les gardes du Parcs des Ecrins.

Nos expériences insolites

  • Cap sur le col de l’Izoard en luge : Après une montée sur 8 km de piste et un repas au refuge Napoléon avec leurs fameuses tartes maisons, faites la descente en luge. Fous rires garantis et un coup de cœur pour les soirées magiques sous la pleine lune.
    Infos : Refuge Napoléon – 04.92.21.17.42 / http://www.refuge-napoleon-col-izoard.fr/
  • Rando sauna à La Grave : Vous venez de faire une magnifique traversée du plateau d’Emparis à ski ou une belle balade à raquettes dans le vallon de la Buffe. Le refuge du Pic du Mas de La Grave vous attend au bout du chemin, avec un bains finlandais ! Assis dans la petite cabane en forme de tonneau, vous allez vous réchauffer jusqu’à n’en plus pouvoir et puis c’est le moment d’une petite roulade rafraichissante dans la neige avant de retourner au chaud à toute vitesse.
    Infos : 09.88.66.55.42 / https://refugedupicdumasdelagrave.fr
  • Une nuit en igloo dans la vallée de la Clarée : Vivez une expérience exceptionnelle en Clarée ! Une nuit insolite en igloos. Après une randonnées à raquettes, un bel apéro et un repas gourmand, passez votre première nuit dans des igloos insolites, écologiques et équipés de matériel haut de gamme (tapis de peau, duvets et équipements de qualité).
    Infos : Natur’Altitude : 06 48 41 50 88

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s