La Clarée de refuge en refuge

La haute Clarée est tout simplement un bijou unique. Le long de la rivière, forêts et bosquets sont entrecoupés d’anciens hameaux où les paysans d’antan passaient l’été. En s’y promenant, on n’a qu’une envie : d’y rester. Justement, certains chalets d’alpage ont trouvé dans l’accueil des randonneurs une nouvelle vocation. Au-delà des refuges, plusieurs vallons encerclés de crêtes et de sommets mènent aux cols qui permettent de passer en Vallée Etroite, en Italie, en Savoie ou en Guisane.

L’ascension jusqu’aux refuges varie d’une heure trente à quatre heures. On y va pour un week-end vivifiant en pleine nature, à contempler la neige qui tombe et le paysage silencieux des nuits d’hiver, ou en journée pour une pause gourmande qui donne des forces pour s’aventurer un peu plus haut. En hiver, les gardiens tracent régulièrement le chemin d’accès, qui pour chacun des refuges part de l’itinéraire nordique de la haute vallée de la Clarée.

  • Refuge Buffère : 1h30 de montée – 500m de dénivelé
  • Refuge Ricou : 3h de montée – 500m de dénivelé
  • Refuge Laval : 3h de montée – 400m de dénivelé
  • Refuge Chardonnet : 3h30 de montée – 600m de dénivelé
  • Refuge Drayères : 4h de montée – 550m de dénivelé.


Au niveau itinérance, il y a l’embarras du choix, mais nous avons un coup de cœur pour un tour en quatre étapes qui sillonne la haute Clarée à la découverte des refuges de Buffère, du Chardonnet et de Laval, des lieux pleins de charme. Vous passerez trois nuits dans des cocons de confort en pleine montagne. Un refuge, c’est une ambiance hors du temps, un petit temple de calme et un coin de ressourcement de soi. Après de belles journées à l’extérieur, à fournir un effort intense, vous y retrouverez la chaleur humaine qui réchauffe les cœurs mais aussi celle du feu qui réchauffe le corps.

Ce circuit au départ de Névache peut être fait en ski de randonnée ou en raquettes. Les étapes sont de difficulté moyenne, sauf si vous décidez d’allonger un peu les journées en vous rendant aux différents cols qui surplombent les refuges.

Renseignez-vous sur la météo et sur le risque d’avalanche avant de partir. N’hésitez pas à faire appel à un guide de haute montagne, un moniteur de ski ou un accompagnateur en montagne pour vous guider. Les refuges de la Clarée sont généralement ouverts à partir de fin décembre. www.refugesclareethabor.com

Trouver tous les refuges de la Clarée

2 réponses sur « La Clarée de refuge en refuge »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s