Microaventures – idées de petites échappées en montagne

Pourquoi traverser la terre entière pour se dépayser quand on peut vivre l’aventure juste à côté ? Il suffit de prendre deux ou trois jours pour monter en très haute altitude, dormir dehors, gravir un 3000 et traverser un haut plateau ou faire une rando refuge en famille.

Weekend rando sans voiture – 3000 et panorama

Cette randonnée en boucle permet de profiter du haut plateau d’Emparis, de ses grandes prairies alpines à la vue spectaculaire et d’un 3000, le Pic du Mas de la Grave, qui offre un magnifique panorama à 360° sur les massifs de la Meije et des Grandes Rousses ainsi que sur les aiguilles d’Arves et du Goléon. Si la journée est clémente, on voit même le Mont Blanc au loin. On démarre de La Grave, ou du Chazelet si on souhaite raccourcir un peu. On peut faire halte au refuge du Pic du Mas de la Grave dans le vallon de la Buffe ainsi qu’aux refuges du Fay et des Mouterres sous le plateau d’Emparis.

Boucle au départ du Chazelet ou de La Grave

Durée : 2 à 3 jours

Niveau : facile à moyen

Possibilité d’arriver à La Grave avec le bus LER35 au départ de Grenoble ou de Briançon. Gares SNCF à Briançon et à Grenoble.

Détails du parcours

Autres randonnées en itinérance sans voiture

Sans prendre la voiture vous pouvez aussi explorer le Parc national des Ecrins en faisant le Tour du Combeynot, en allant vers des lacs de très haute altitude, comme le lac du Pavé à 2800 m ou traverser la vallée de la Haute Romanche de Mizoën au Casset, en passant par La Grave et Villar d’Arène.

Faites le plein d’idées de randonnées en itinérance

Première randonnée refuge en famille

Partir en randonnée deux ou trois jours en passant la nuit là-haut, en montagne, c’est une toute autre expérience que la randonnée à la journée. On profite pleinement de la quiétude des hauts vallons le soir et au petit matin, quand les visiteurs des heures les plus chaudes sont partis ou pas encore arrivés. C’est aux premières lueurs de l’aube et aux derniers rayons avant le coucher que le reflet des sommets se dessine dans l’eau immobile des lacs, qu’on peut apercevoir un chamois en train de brouter ou juste boire un café tout seul, en communion avec la nature qui se réveille.

Ce sera votre premier passage en refuge ? N’hésitez pas à consulter une petite pépite de brochure, rédigée par le Parc national des Ecrins : Refuges – on vous donne les clés

Deux idées parmi tant d’autres :

Premiers pas dans le Parc national des Ecrins

Rivière et lacs en Clarée:

4 jours – 3 refuges

3 jours – 2 refuges

Bivouac au bord d’un lac

« Je voulais quitter la civilisation quelques jours. Je rêvais de nuits fraîches, d’un vaste ciel et de lueurs dorées sur les sommets. »

Une nuit d’été au bord d’un lac

Rando bivouac accompagnée

Une nuit en tente sous un ciel où l’on n’arrive pas à compter les étoiles tellement elles sont nombreuses, c’est la plus belle immersion dans la quiétude de la nature. La vallée de la Clarée compte plus de 40 lacs d’altitude, des beautés à l’équilibre fragile dont il faut profiter avec respect. Tanguy, accompagnateur en montagne, propose des sorties avec une nuit en bivouac au bord d’un lac de montagne pour profiter de l’immensité du ciel, du calme et de la beauté absolus du lever du soleil, tout en apprenant comment dormir en pleine nature sans laisser de trace de son passage. Matériel de bivouac fourni.

  • Deux jours de randonnée et une nuit au bord d’un lac
  • Tour de la pointe des Cerces en bivouac sur 3 jours

En savoir plus sur les séjours bivouac

Rando vers 3000 m

En haute altitude le paysage est souvent un brin lunaire et la vue spectaculaire. Les sommets de plus 3000 m ne sont pas toujours réservés aux alpinistes. Les randonneurs expérimentés peuvent aussi s’y aventurer.

3 idées de sommets

Premières courses d’alpinisme avec nuit en refuge

Gaston Rébuffat ne s’était pas trompé en faisant éditer, il y a près de 50 ans, ses « 100 plus belles courses et randonnées » du massif des Écrins. C’est précisément parmi ces itinéraires que les guides de La Grave piochent pour ces sorties d’alpinisme, avec une première journée de montée en refuge (seul ou accompagné du guide selon la difficulté) suivie d’une journée d’ascension en course de neige ou de roche.

De niveau très accessibles jusqu’à un niveau intermédiaire, ces séjours en altitude se déroulent sur les plus beaux secteurs des Ecrins. Ils permettent de découvrir les techniques essentielles à la pratique de l’alpinisme (cramponnage, les évolutions encordés, la gestion de l’assurage…), de gravir de beaux sommets du massif et de progresser !

Courses de neige

  • Aiguille du Goléon avec nuitée au refuge du Goléon
  • Meije Orientale avec nuitée au refuge de l’Aigle

Courses de roche

  • Pic nord des Cavales avec nuitée au refuge du Pavé

Bureau des Guides de La Grave, 04 76 79 60 21, info@guidelagrave.com

En savoir plus

Laisser un commentaire